Partir à l'international

Titre paragraphe

Partir à l'international
L'ouverture internationale des scolarités

Cette ouverture, fortement recommandée par la CTI,  n'est pas imposée, mais encouragée par l'ENM. Elle se traduit aujourd'hui essentiellement par :

  • des stages en cours d'étude ou un projet de fin d'étude pour les IENM et les TSM dans un laboratoire ou un service météorologique étranger. Les partenaires récents : SENAMHI (Pérou), DTU (Danemark), JRC (Italie), Université de Miami, Université McGill (Canada), NCAR (Etats-Unis), UQAM (Canada).
  • la possibilité pour les IENM d'un semestre d'étude dans une université européenne, à travers la charte Erasmus, reconduite pour l'ENM en décembre 2013 sur la période 2014-2020.

En septembre 2013, pour la première fois à l'ENM, trois étudiants IENM sont partis pour un semestre d'étude dans une université étrangère grâce au programme Erasmus, abordant des thématiques complémentaires ou connexes à celles enseignées à l'ENM (énergies renouvelables, ingénierie de l'Environnement, nivologie). Les trois établissements étrangers concernés étaient l'université d'Uppsala en Suède, l'université technique de Munich en Allemagne et l'école polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse.